Aménagement appartement 2 pièces

Aménagement appartement 2 pièces

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

C’est l’histoire de Monsieur et Madame Langlois, quinquagénaires dynamiques et de leur fille Stéphanie, étudiante à Paris. La famille aime voyager au Maroc, particulièrement à Marrakech, ou habitent leurs bons amis. Ce qu’ils aiment ce sont les couleurs de la Medina au coucher du soleil, l’intimité des salons intérieurs dans lesquels siroter un thé à la menthe, lovés dans de longs canapés-banquettes. Ils apprécient les couleurs un peu passées des zelliges, la noblesse des tapis berbères et du mobilier ethnique, les nuits douces autour d’un brasero.

Les parents cherchent un logement pour leur fille, mais les recherches s’avèrent décevantes. Jusqu’au jour où ils visitent cet appartement sur cours, dans le troisième arrondissement de Paris. Les poutres apparentes ont un charme indéniable. Et puis le conduit de cheminée et les deux Velux dans la pièce principale rappelleront les douces nuits autour du brasero…

La jeune-fille aimerait retrouver un peu de cette ambiance, de ces couleurs et de ces souvenirs marocains pour égayer sa vie parisienne aux hivers un peu tristes, surtout en rez-de-chaussée !

Plans de l’existant.

Je leur propose deux aménagements différents.

Première proposition : projet de « salon cosy ».

La petite pièce : séjour/bureau/canapé convertible

La grande pièce : chambre devant le poêle, salle-de-bain et cuisine.

 

  1. Proposition d’une planche d’ambiance pour le projet « salon cosy ».

Dans ce projet, le salon tient une grande place, il sera modulable grâce à du mobilier transformable et mobile. Les matières seront tactiles (laine, bois) et se répondront ou au contraire s’opposeront (doux-rugueux, lisse-relief, froid-chaud). Les couleurs seront joyeuses et franches.

2.      Plan d’implantation avec mobilier.

3.      Série de croquis en couleur.

Vues du salon :

Dans une pièce toute tapissée de panneaux de bois, le petit salon rappelle un peu les salons marocains cosy avec ses poufs bas modulables, ses nombreux coussins, ses touches de cuivre (miroirs, luminaires), ses tapis empilés. Un bureau escamotable permet d’étudier.

Vue du séjour :

+ Aménagement :

Le lit est placé sous un vélux et près du poêle pour admirer les étoiles. Il est séparé de l’entrée par un paravent en bois ajouré.

La bloc salle-de-bain au fond n’a pas de toit pour recevoir un maximum de lumière.

+ rythme basé sur les contrastes :

Lisse (portes de placard) VS rugueux (bois, carrelage du bar).

Mat (crédence, sol) VS brillant (portes de placard, miroir).

Plein (porte de placard, carrelage) VS ajouré (paravent).

 

 

Deuxième proposition : projet « mezzanine, un peu plus près des étoiles ».

Petite pièce : cuisine.

Grande pièce : mezzanine pour le coin nuit/salle-de-bain/séjour/escalier dressing-bureau.

  1. Proposition de deux planches d’ambiance pour le projet « mezzanine ».

Ici, les couleurs et imprimés viendront délimiter les espaces. Les matières naturelles (bois, béton, lin, verre, rotin…) se disputeront la vedette pour donner à la fois une touche actuelle et « rétro ».

2.      Plans d’implantation avec mobilier.

Pour une idée d’unité visuelle, le carrelage « rétro » au sol de la salle-de-bain et de la cuisine sont identiques et reprennent le style azulejos, cher aux propriétaires.

Le séjour.

Le sol est en béton ciré, réchauffé par un tapis berbère en laine et par un fauteuil suspendu en rotin au plus près du poêle, pour s’y lover lors des soirées d’hiver.

Pour habiller la hauteur, une bibliothèque intégrée en mélaminé encadrant la porte qui donne à la cuisine ne fait qu’une avec l’escalier.

La palette de bleus, ocre, jaune rappelle les couleurs du mur de la Medina, se détachant sur le ciel, le jaune s’affirme comme un soleil. Les imprimés ethniques et matières naturelles (béton ciré, laine, rotin, corde) renforcent l’impression de dépaysement !

L’entrée est délimitée par un papier peint « plumes » et une patère « Hang-it-All » dans les mêmes tons.

L’escalier mène au coin nuit, « un peu plus près des étoiles » et réserve quelques surprises…

La largeur des marches (60 cm) est utilisée pour de nombreux rangements et même pour un bureau.

La cuisine.

Matériaux : bruts (bois, métal, carreaux de ciment) VS douceur (tissus des chaises, végétaux).

Le plan de travail est en bois et les chaises de bar du coin repas donnent un côté convivial, et permettent même à la jeune étudiante de travailler.

Et vous, lequel des deux projets préférez-vous ?


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages